L’Etat libéral abandonne le service public du gaz

et Engie en profite pour lancer une vente d'actions à ses salariés

La CGT considère que l’Etat doit garder la maîtrise et le contrôle des entreprises de l’énergie afin de

garantir la pérennité, la qualité et la sécurité du service public.

Etat et Direction du Groupe ont cru bon de monter une opération de séduction du personnel d’Engie

en proposant une partie des actions vendues par l’Etat au personnel (offre réservée aux salariés en

préparation).

A l’heure où le Groupe refuse d’augmenter les salaires, détruit des milliers d’emplois et délocalise

dans des pays à faibles coûts et à faibles garanties sociales, il est pitoyable de prétendre donner des

miettes au personnel en lui proposant d’acheter des actions du Groupe.

20170906_Compresse_Coordination_CGT_ENGIE

 

Categories
Communiqué de presse

ARTICLES SIMILAIRES