Engie : le retour des licenciements boursiers

Le Groupe veut se séparer de 15000 salariés dont 9000 en France

La Direction du Groupe a annoncé dans son communiqué de presse du 12 mai sur les résultats du 1er trimestre qu’elle préparait un plan de séparation d’activités considérées comme moins rentables. La CGT a répondu par un tract communiqué de presse le soir même pour dénoncer de nouvelles erreurs stratégiques, une absence de dialogue social et l’hyprocrisie d’une direction qui demande de la solidarité en pleine crise sanitaire tout en préparant déjà des suppressions d’emplois destinés à améliorer le cours de bourse.

Le communiqué de la coordination CGT : Tract cessions revdef

Categories
ActualitésCommuniqué de presse

ARTICLES SIMILAIRES